Je voudrais partager avec vous la fascination que j’ai éprouvée en regardant l’émission « Faites entrer l’accusé » consacrée à la courte existence d’un jeune schizophrène lancé dans une quête absolue de liberté. Roberto Succo, c’est l’homme qui pulvérise sur son chemin tous les interdits sociaux, toutes les règles morales (il tue ses parents pour s' »émanciper ») , tous les injonctions normatives d’un surmoi « normal » . C’est une espèce d’animal sauvage doté d’une extraordinaire vitalité qui ne supporte pas la cage dans lequel ses parents , la société, les autres l’ont enfermé « les oiseaux meurent en cage et je suis un oiseau « . Résolu d’aller au bout de sa logique , de sa folie il se suicidera en prison pour échapper à son destin pour s’évader comme un oiseau….

 


Bernard Marie Koltès a écrit une pièce de théâtre inspirée de ce fait divers. Elle a provoqué un scandale car elle érigeait en figure mythique un assassin. Roberto Succo , ce héros rimbaldien à la gueule d’ange mais mu par une sorte de pulsion maléfique fascine et envoûte; Il interroge sur les frontières , les limites qu’impose la société à la liberté individuelle et qui demeurent nécessaires mais que le fou fait voler en éclat , il nous rappelle aussi , les désillusions que représente le passage délicat de l’adolescence à l’âge adulte et la difficulté de renoncer à son irresponsabilité protectrice stade auquel certains ne parviennent jamais.

 

J’ai toujours été intriguée par cette phrase de Bertoldt Brecht : « on reproche à un torrent en furie de tout dévaster sur son passage mais que ne dit on de berges qui l’enserrent? » et je vous invite avant d’aller voir la pièce de Koltès au Carré Rond à Marseille à visionner un passage de « Faites entrer l’accusé » dans lequel on voit Succo en fuite sur le toit de la prison de Trévise se muer en acteur à la fois surréaliste et romanesque en défiant avec panache et provocation les forces de l’ordre qui le tiennent en joue .

 

 

 

Si vous êtes intéressés , la pièce  se jouera le 24 mars 2017 au théâtre du Carré Rond à Marseille.

Facebook
Facebook
Google+
http://reussitebac.fr/index.php/2017/09/01/roberto-zucco/
Twitter
RSS
Follow by Email
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial